Usage des sols : l’empreinte humaine plus ancienne qu’on ne le pensait

L’Anthropocène n’est pas si nouveau que cela : dans une étude publiée vendredi 30 août dans Science, des archéologues estiment que l’homme était déjà, il y a 3 000 ans, la première force modifiant l’usage des sols. Un article de notre partenaire, le Journal de l’environnement. ... [Lire la suite]

Catégorie(s) : Non classé