Un ancien gardien de camp de concentration jugé en Allemagne

Bruno Dey, dont le procès s’ouvre ce jeudi, fait partie des vingt-neuf personnes encore visées, outre-Rhin, pour « complicité d’assassinat » en relation avec le IIIe Reich. ... [Lire la suite]