Brexit: Boris Johnson ne s’avoue pas vaincu malgré les obstacles

Après le psychodrame du 19 octobre et l’adoption d’un amendement-surprise qui repousse le vote crucial sur l’accord de Brexit de Boris Johnson, le gouvernement ne s’avoue pas vaincu. Le Premier ministre a assuré le lendemain que le Royaume-uni quitterait comme prévu l’Union européenne le 31 octobre malgré la demande d’extension qu’il a dû envoyer contraint et forcé à Bruxelles. ... [Lire la suite]

Brexit : comment Boris Johnson et les Européens espèrent rattraper le contretemps de samedi

Au prix d’une manœuvre déconcertante, le gouvernement britannique entend proposer de nouveau un vote de ratification de l’accord à la Chambre des communes, dès le début de semaine. ... [Lire la suite]

Les députés britanniques entretiennent le doute sur le Brexit

À Londres, le Parlement a refusé samedi 19 octobre d’entériner l’accord de Brexit avant l’ensemble de la législation qui permettra au Royaume-Uni de quitter l’Union européenne. Le Brexit devrait donc être retardé. Mais ce laps de temps pourrait permettre à de nouvelles oppositions de voir le jour. ... [Lire la suite]

Brexit : la presse britannique divisée entre exaspération et espoir d’éviter un « no deal »

Au lendemain d’un coup de théâtre qui a vu Boris Johnson mis en difficulté par la Chambre des communes, la presse hésite entre le respect du vote populaire et le désir d’éviter un divorce sans accord. ... [Lire la suite]

Catégorie(s) : Non classé

Brexit: à Bruxelles, on continue le processus de ratification de l’accord

Après les rebondissements à Londres – le report du vote, l’envoi de trois courriers ambivalents aux Européens, dont l'un formel non signé pour demander le report du divorce, l’autre signé par Boris Johnson pour expliquer qu’en fait il ne veut pas de ce délai - les ambassadeurs des Vingt-Sept se sont retrouvés à Bruxelles ce 20 octobre au matin. Il n’a pas été question d’accorder un nouveau délai aux Britanniques. ... [Lire la suite]

Brexit: trois lettres à Bruxelles et un probable nouveau report

Le Parlement britannique a infligé un camouflet à Boris Johnson en l’obligeant à demander par une lettre à Bruxelles un report du divorce, prévu pour le 31 octobre. Le Premier ministre a fini par s’exécuter, mais de mauvaise grâce. ... [Lire la suite]

Catégorie(s) : Non classé

Brexit : Boris Johnson confirme à Donald Tusk l’envoi imminent d’une lettre demandant un report

Après le vote des députés britanniques à la Chambre des communes, le Premier ministre Boris Johnson a assuré le président du Conseil européen Donald Tusk, de l'envoi, samedi soir, d'une lettre réclamant un report du Brexit. ... [Lire la suite]

Catégorie(s) : Non classé

« Un Brexit le 31 octobre est possible mais improbable »

Professeur de politiques européennes et d’affaires étrangères à l’université King’s College London, et directeur du Think Tank UK in a Changing Europe, Anand Menon décortique les conséquences du vote du samedi 19 octobre, pour le Brexit négocié par le premier ministre Boris Johnson. ... [Lire la suite]

Catégorie(s) : Non classé