[Revue de presse] Migrations : l’Italie et Frontex au centre des critiques

Matteo Salvini, le ministre de l'Intérieur italien, a porté ses menaces à exécution : désormais, les navires humanitaires pourraient payer jusqu'à 1 million d'euros d'amende s'ils "forcent" l'entrée d'un port. Une politique migratoire critiquée par les dirigeants européens, alors que l'agence Frontex est elle-même accusée de violations des droits de l'Homme. ... [Lire la suite]