République tchèque : « Nous serions prêts à quitter le gouvernement » en cas d’atteinte à l’indépendance de la justice

Tomas Petricek (CSSD), ministre tchèque des affaires étrangères, tire les leçons du vaste mouvement d’opposition au premier ministre, son partenaire de coalition Andrej Babis, soupçonné par Bruxelles d’avoir bénéficié de fonds communautaires indus. ... [Lire la suite]