RD Congo. Deux chefs de groupes armés accusés de crimes contre les civils ajoutés à la liste noire de l’UE

(B2) L'Union européenne a modifié le 9 février son dispositif de sanctions gelant les avoirs et interdisant dans l'entrée dans l'Union de deux responsables militaires congolais, qui « représentent une menace pour la paix, la stabilité et la sécurité de la République démocratique du Congo ». Cette décision approuvée par procédure écrite vient appliquer une […] ... [Lire la suite]