Quand élection rime avec prison et réinsertion

Une ancienne détenue, condamnée pour complicité d’assassinat, postule en Espagne aux municipales du 26 mai. Une réinsertion que défend son parti, Podemos, dans un pays plus habitué aux candidatures d’ex-prisonniers politiques, basques ou catalans. ... [Lire la suite]