Nucléaire iranien: l’UE dans une impasse diplomatique

L’Union européenne a décidé de rejeter les exigences formulées par l’Iran d’une action concrète pour rétablir les flux financiers et le commerce des hydrocarbures sous soixante jours car elle estime que la menace de cesser de réduire les niveaux d’eau lourde et d’uranium enrichi constitue un ultimatum avéré. C’est la substance d’un communiqué commun publié par la cheffe de la diplomatie européenne et par la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni, ... [Lire la suite]