Novitchok: Londres accuse Moscou et n’exclut pas d’autres victimes

L’enquête se poursuit au Royaume-Uni après la mort, dimanche 8 juillet, d’une Britannique de 44 ans contaminée au Novitchok à Salisbury, il y a une semaine. La police ne pouvait pas ce lundi garantir que cette agent innervant ne ferait pas d'autre victime. Londres a immédiatement visé Moscou qui nie toute implication. ... [Lire la suite]