Monaco prêt à dépénaliser l’avortement, sans l’autoriser

Les femmes pourront avoir recours à l’IVG à l’étranger sans crainte de poursuites pénales à leur retour dans la principauté, où l’avortement restera cependant réservé aux victimes de viol ou aux grossesses à risque. ... [Lire la suite]