Migrants secourus en Méditerranée: «chaque jour à bord est un jour de trop»

Depuis dix jours, 60 migrants sont accueillis sur le bateau de l'ONG Sea Eye. À bord, les conditions de vie sont plus que difficiles : le bateau n'est censé accueillir que 20 personnes et les membres d'équipage sont à bout. La France se dit prête à accepter 20 personnes sur son territoire et l’Allemagne se déclare « prête à prendre sa part », mais le navire humanitaire continue d'errer en Méditerranée, faute d’une autorisation de débarquer. ... [Lire la suite]