Macron prépare sa contre-offensive à Bruxelles

Le président français ne choisira le nouveau candidat français à la Commission qu’après le sommet européen des 17 et 18 octobre, au cours duquel il veut s’assurer du soutien politique du Parlement. ... [Lire la suite]