Les sanctions contre quatre Burundais prolongées

(B2) L'Union européenne a renouvelé les mesures restrictives à l'encontre de quatre responsables burundais jeudi (25 octobre), accusés d'être un obstacle à une solution pacifique et démocratique au Burundi. Ce jusqu'au 31 octobre 2019. Des obstacles à la démocratie burundaise L'Union européenne estime que les sanctions (gel des avoirs et interdiction de visas) restent justifiées […] ... [Lire la suite]