« Les déséquilibres du capitalisme se manifestent plus par de l’instabilité financière que par des crises inflationnistes »

L’économiste Christophe Boucher pointe, dans une tribune au « Monde », les quatre changements majeurs – priorité à une inflation modérée, recul du rapport salarial, démographie en berne et innovations technologiques – qui expliquent l’avènement d’un capitalisme déflationniste au sein des pays industrialisés. ... [Lire la suite]