Législatives en Grèce: le parti néo-nazi Aube dorée recule, pas l’extrême droite

C‘est une claque électorale pour le parti néo-nazi Aube dorée en Grèce. Sept ans après y être entrés, ses députés ne siégeront plus au Parlement. Avec 2,93% des voix lors des élections législatives anticipées du dimanche 7 juillet, ils n’ont pas réussi à passer le seuil des 3%. Un recul des néo-nazis, mais pas forcément de l’extrême droite. ... [Lire la suite]