Le Portugais Antonio Costa, une exception européenne

Le premier ministre socialiste et ancien maire de Lisbonne n’a jamais paru en danger lors de la campagne électorale en vue des législatives du dimanche 6 octobre. Arrivé au pouvoir en 2015 grâce à une alliance parlementaire de gauche qui n’était pas censée durer, il pourrait être reconduit pour un second mandat, à la barbe des sociaux-démocrates et de la droite. ... [Lire la suite]