« Le manque de soutien à la recherche sur les pesticides pose la question du choix politique »

La Commission européenne est responsable du retard accumulé dans les recherches indépendantes sur les effets des pesticides, dont l’évaluation demeure essentiellement sous l’emprise des firmes phytosanitaires, estime dans une tribune au « Monde » Gérard Arnold, directeur de recherche émérite au CNRS ... [Lire la suite]

Catégorie(s) : Non classé