Le crépuscule de l’ère Merkel a débuté

Réagissant à la défaite électorale en Hesse, dimanche 28 octobre, la chancelière allemande a renoncé à se représenter à la présidence de son parti, la CDU. Tandis qu’une guerre de succession se profile, le SPD veut quant à lui réaffirmer sa place au sein du gouvernement. La grande coalition y résistera-t-elle ou l’Allemagne s’achemine-t-elle vers de nouvelles élections ? ... [Lire la suite]