L’attentat néo-zélandais ravive des souvenirs douloureux en Scandinavie

L’un des terroristes présumés de l’attaque en Nouvelle Zélande, qui a fait 49 morts vendredi 15 mars, a expliqué avoir voulu « venger » la mort d’Ebba Åkerlund, une Suédoise de 11 ans décédée dans un attentat à Stockholm. Il aurait aussi été en contact avec le meurtrier norvégien Anders Behring Breivik. ... [Lire la suite]

Catégorie(s) : Non classé