L’ambassadeur britannique à Washington sacrifié sur l’autel du Brexit

Boris Johnson n’est pas encore premier ministre, mais il a déjà provoqué la démission de Kim Darroch pour complaire à Donald Trump, dont il attend un accord de libre-échange destiné à compenser la sortie de l’Union européenne. ... [Lire la suite]