La présidence roumaine ne compte pas s’intéresser à l’état de droit

Très discuté lors des dernières réunions du Conseil de l'UE, le respect de l’état de droit, n’était pas au programme de la dernière rencontre des ministres des Affaires européennes, sous l’égide de la présidence roumaine. Varsovie respire. ... [Lire la suite]