La justice turque fait du mouvement de Gezi une « manipulation de l’étranger »

L’homme d’affaires Osman Kavala et quinze personnalités de la société civile turque seront jugés le 24 juin pour avoir cherché à « renverser le gouvernement » lors des manifestations anti-Erdogan du printemps 2013. En filigrane, l’accusation évoque un « soutien étranger » et notamment européen. ... [Lire la suite]