Fiscalité et avortement au cœur des élections en Andorre

La principauté d’Andorre vote ce dimanche 7 avril pour élire un nouveau gouvernement. Le petit paradis fiscal, coincé en France et Espagne, a connu les soubresauts de la crise économique. Aux défis économiques et sociaux, s’ajoute la question de l’avortement, toujours interdit dans ce micro-état dont l’évêque d’Urgell est un des co-princes avec le président de la République française. ... [Lire la suite]