En Italie, Sandro Gozi accusé de trahison après avoir rejoint Matignon

L’ancien secrétaire d’État italien aux Affaires européennes en Italie Sandro Gozi est taxé de trahison par le vice-président du Conseil Luigi Di Maio, chef du Mouvement 5 étoiles, et le parti post-fasciste Fratelli d’Italia après avoir rejoint le cabinet du Premier ministre français Édouard Philippe. ... [Lire la suite]