En Grèce, le recul d’Aube Dorée profite à l’extrême droite

Les législatives anticipées de dimanche 7 juillet, outre le retour de la droite libérale aux affaires en Grèce, pourraient confirmer le net recul du parti néonazi Aube Dorée. Aux élections européennes, municipales et régionales du 26 mai dernier, son score s’est effondré passant de 9,8 % à 4,8 % des voix. ... [Lire la suite]