Des détecteurs de mensonge testés aux frontières de l’UE

Quatre postes frontières en Grèce, Hongrie et Lettonie vont tester pendant neuf mois un système d’intelligence artificielle permettant de sélectionner les voyageurs potentiellement à risque pour les soumettre à un entretien approfondi avant l’entrée sur le territoire européen. ... [Lire la suite]