Mettre en place un Conseil de sécurité européen ? Une idée à travailler

(B2) Berlin insiste régulièrement sur un point souvent oublié dans la rhétorique sur l’armée européenne : la mise en place d’un « Conseil de sécurité de l’UE ». Un point qui mérite un peu d’attention (crédit : MOD portugais) Avec mes amis de ‘La faute à l’Europe‘ (J. Quatremer, Y. A. Noguès, K. Landaburu, H. Beaudoin), qui reçoivent ce week-end Michèle Alliot Marie, alias MAM, l’ancienne ministre de ... [Lire la suite]

A l’agenda du Conseil des Affaires étrangères (18 février 2019)

(B2) Le ministres des affaires étrangères de l'UE se réunissent pour leur réunion mensuelle lundi (18 février) avec plusieurs zones de crise à leur agenda : la Syrie, le Venezuela, l'Ukraine et la Corne de l'Afrique, ainsi que la Ligue des États arabes (LAS) des 24 et 25 février Points d'actualité La réunion démarre vers […] ... [Lire la suite]

Ukraine: un élu régional inculpé pour le meurtre à l’acide d’une militante

Le président du conseil de la région de Kherson, dans le sud de l'Ukraine, a été mis en examen pour avoir commandité le meurtre d’une militante anti-corruption. Kateryna Gandziouk, 33 ans, avait été attaquée à l’acide en juillet 2018. Elle avait succombé à ses blessures en novembre. Elle est devenue le symbole des attaques à répétition visant journalistes et défenseurs des droits de l’homme dans le pays. ... [Lire la suite]

Berlinale: «Mr. Jones» ou qui connaît l’Holodomor?

La Berlinale, le Festival international du film de Berlin, qui se tient jusqu’à 17 février dans la capitale allemande, revendique son caractère politique, en prise avec les enjeux du moment. « Mr. Jones », film historique de la cinéaste polonaise Agnieszka Holland, en lice pour l'Ours d'or, confirme cette règle. Il raconte l'histoire de Gareth Jones, un journaliste britannique qui a fait connaître en 1933, suite à un voyage en URSS et au péril de ... [Lire la suite]

Présidentielle en Ukraine: 44 candidats retenus par la commission électorale

La campagne électorale bat son plein en Ukraine, en amont du premier tour le 31 mars prochain. Le président actuel Petro Porochenko joue sa réélection. Dans le contexte de la guerre avec la Russie, il se pose en rempart à un retour de l’Ukraine sous influence de Vladimir Poutine. Reste qu’il n’est pas sûr de l’emporter, le scrutin est très disputé. La commission électorale a publié samedi une liste officielle comprenant 44 candidats. ... [Lire la suite]

L’Ukraine cinq ans après l’Euromaïdan (3)

C'est dans un contexte de guerre avec la Russie que l'Ukraine mène ses réformes. L'armée ukrainienne a réussi à se transformer et à reprendre sa main dans le Donbass, après la surprise stratégique de 2014 ; à l'inverse, la marine restera encore longtemps dans un état de grande faiblesse par rapport à celle de Moscou. Dans la sphère civile, malgré le conflit, les progrès sont sensibles dans tous les domaines (justice, police, santé, éducation, ... [Lire la suite]

L’accueil en Belgique de militaires ukrainiens blessés au combat va continuer

(B2) La Belgique a décidé de continuer à soutenir les militaires ukrainiens blessés dans les combats à l’est de l’Ukaine. Le ministre de la Défense Didier Reynders l’a confirmé jeudi (7 février). L’hôpital de Neder-over-Heembeek (en banlieue bruxelloise) va accueiller en 2019 six militaires ukrainiens blessés au combat. La Belgique prend en charge les frais de transport et les coûts de traitement médical. Une équipe de la ... [Lire la suite]

Podcast – « L’envers du récit », épisode 6 : Retour en Ukraine, cinq ans après la « révolution du Maïdan »

Dans l’épisode 6 du podcast « L’envers du récit », le journaliste de La Croix Olivier Tallès nous raconte la « révolution du Maïdan » en Ukraine, qu’il a vécue en direct. Cinq ans après, il a retrouvé ses militants. Entre optimisme et frustration, ces derniers n’ont pas renoncé à réformer un pays enlisé dans la guerre contre les séparatistes pro-russes. ... [Lire la suite]

Catégorie(s) : Ukraine

La position européenne au Venezuela : difficile à saisir

(B2) L’attitude des Européens face à la situation au Venezuela laisse un tantinet perplexe. Autant la position a été assez claire au début, en faveur d’un dialogue, appelant Maduro à respecter les droits de l’Homme et l’opposition, etc.. Autant on reste dubitatif face au tournant pris ces derniers jours. Une position qui lambine Cela fait plus de deux ans que la crise vénézuélienne est à l’agenda des Européens (lire ... [Lire la suite]