Changement de nom de la Macédoine: en Grèce, Tsipras échappe à la censure

Le gouvernement d'Alexis Tsipras a échappé au piège d'une motion de confiance, samedi 16 juin à Athènes. Sa majorité parlementaire s'est néanmoins réduite d'une voix et compte désormais 153 sièges. Les conservateurs de Nouvelle démocratie estimaient que la coalition, divisée sur la question macédonienne, ne disposait pas de la légitimité pour signer un accord avec Skopje sur le nouveau nom de la Mécédoine. Qu'à cela ne tienne, l'accord a été ... [Lire la suite]

Entre Paris et Rome, les quatre actes d’une comédie sur fond de migration

(B2) La querelle franco-italienne autour du navire l’Aquarius et de ses 630 naufragés ne semble qu’une mise en exergue avant le prochain sommet européen… Comme dans un divorce, les veilles rancœurs finissent par ressortir. La rancœur italienne semble lourde et profonde vis-à-vis des Européens qui n’ont pas su apporter à l’Italie et à la Grèce, pays d’entrée des migrants en Europe via la Méditerranée, ... [Lire la suite]

En Slovénie, la droite nationaliste aux portes du pouvoir

L'ancien premier ministre slovène Janez Jansa, dont le parti a gagné les élections législatives, le 3 juin, avec 25% des suffrages, va tenter de former le nouveau gouvernement. Il n'est pas assuré de rassembler une majorité suffisante pour obtenir la confiance du Parlement. Janez Jansa a mené une campagne axée sur le rejet de l'immigration et la défense de l'identité slovène. Il a reçu le concours du premier ministre hongrois Viktor Orban. Ses ... [Lire la suite]

Grèce: remous à Athènes autour de l’accord pour renommer la Macédoine

L’accord entre la Grèce et l’ancienne République yougoslave de Macédoine sur le nouveau nom de ce pays crée des remous à Athènes. Le Premier ministre grec Alexis Tsipras et son homologue grec Zoran Zaev ont choisi le terme de Macédoine du Nord. Il ne convient ni à l’opposition en Grèce ni au partenaire de coalition. ... [Lire la suite]

« Relocalisation » des migrants : la France a-t-elle tenu ses engagements vis-à-vis de l’Italie ?

Le gouvernement italien, fustigé par l’exécutif français pour son refus d’accueillir l’« Aquarius », renvoie la France à sa promesse de prendre en charge près de 20 000 migrants arrivés en Italie et en Grèce. ... [Lire la suite]

Ne dites plus ARYM ou FYROM, dites Macédoine du Nord

(B2) Depuis plusieurs semaines, les négociations s'étaient intensifiées. Et ce mardi (12 juin), au soir, les deux Premiers ministres grecs et macédoniens, Alexis Tsipras et Zoran Zaev, ont pu célébrer les trois mots : « We have a deal ». La question du nom de la Macédoine qui entachait les relations avec la Grèce depuis près […]Cet article Ne dites plus ARYM ou FYROM, dites Macédoine du Nord est apparu en premier sur Bruxelles2. ... [Lire la suite]

Comment l’Union européenne est devenue un problème en Italie

A l'issue du G7, et après le revirement de Donald Trump se désolidarisant de ses partenaires sur un coup de tête, la position du nouveau chef du gouvernement italien Giuseppe Conte, qui s'était déclaré très favorable au retour de la Russie dans la famille, trouvera sa pierre d'achoppement sur la révision des accords de Dublin. The Conversation a publié un article sur les difficiles relations de l'Italie avec l'Union européenne, dans lesquelles la ... [Lire la suite]