Brexit: favori pour succéder à May, Boris Johnson veut renégocier la facture

Boris Johnson, candidat à la succession de Theresa May, ne laisse pas d’ambiguïté : s’il devient Premier ministre, le Royaume-Uni ne paiera pas la « facture du Brexit » tant que Londres n’obtiendra pas de meilleures conditions de séparation d’avec l’Union européenne (UE). L’ancien ministre des Affaires étrangères est donné favori parmi les prétendants après la démission de Theresa May. Dans une interview au « Sunday Times » il prévient qu’il ne ... [Lire la suite]