Brexit: Boris Johnson ne s’avoue pas vaincu malgré les obstacles

Après le psychodrame du 19 octobre et l’adoption d’un amendement-surprise qui repousse le vote crucial sur l’accord de Brexit de Boris Johnson, le gouvernement ne s’avoue pas vaincu. Le Premier ministre a assuré le lendemain que le Royaume-uni quitterait comme prévu l’Union européenne le 31 octobre malgré la demande d’extension qu’il a dû envoyer contraint et forcé à Bruxelles. ... [Lire la suite]