« Boris Johnson met l’Union européenne devant le fait accompli »

Après que Boris Johnson a envoyé mercredi 2 octobre à Bruxelles sa proposition pour un accord de sortie de son pays de l’Union européenne doit maintenant se prononcer sur le texte. En cas de refus, elle risque d’être pointée du doigt pour sa responsabilité historique, selon Olivier de France, directeur de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris) ... [Lire la suite]