« Avec la décision de Bruxelles sur le mariage d’Alstom et de Siemens, c’est l’avenir de l’“usine Europe” qui se joue »

La décision attendue en février de la Commission européenne sur la fusion entre l’entreprise française et les activités ferroviaires du conglomérat allemand aura des conséquences sur la souveraineté technologique de domaines industriels-clés de l’Union, analyse dans sa chronique Jean-Michel Bezat, journaliste au « Monde ». ... [Lire la suite]