Après le refus de leur fusion par Bruxelles, Alstom et Siemens temporisent

Les réactions ont été virulentes contre la Commission européenne. Pourtant, avec des carnets de commandes étoffés, les deux groupes ne sont pas en mauvaise posture. ... [Lire la suite]