À la Garde suisse, un petit coin de français

Si l’allemand est la langue officielle de la Garde suisse pontificale, le français y a sa place. Et un dialecte bien à lui. ... [Lire la suite]