A deux mois du Brexit, un « no deal » devient plausible à Bruxelles

Les Vingt-Sept semblent déterminés à ne pas céder à Londres un pouce de terrain, notamment sur le « backstop », jugé indispensable pour garantir la paix en Irlande et préserver le marché intérieur, estime Cécile Ducourtieux, notre correspondante au bureau européen de Bruxelles. ... [Lire la suite]